#EQUALPAYDAY : UNE FEMME DOIT TRAVAILLER 15 MOIS POUR GAGNER LA MÊME CHOSE QU’UN HOMME EN 1 AN

Créée aux Etats-Unis dans les années 1990 par l’association Business and Professional Women, l’Equal Pay Day apparaît pour la première fois dans l’Union européenne en 2011. Elle permet de faire le point sur les inégalités salariales entre les hommes et les femmes.

En France, on estime que l’écart salarial entre les hommes et les femmes atteint 24%. Un léger progrès puisque l’an passé, il était de 27%. C’est-à-dire qu’il faudrait environ 15 mois à une femme pour gagner la même somme qu’un homme en 1 an. En d’autres termes, cette année, une femme devrait travailler jusqu’au 26 mars 2015 pour gagner le même salaire qu’un homme au 31 décembre 2014.

Un écart qui s’explique en partie par la maternité. Un tiers des femmes cadres avouent avoir vécu leur grossesse comme un obstacle à leur carrière professionnelle selon une étude de l’association “A compétence égale”. Un tiers des femmes de moins de 45 ans interrogées ont d’ailleurs repoussé ou renoncé à leur projet d’enfant par peur de mettre en péril leur vie professionnelle.

Manque de disponibilité, absences en raison des enfants, aménagement des horaires, tant d’idées reçues qui freinent les femmes dans leur carrière et désir de maternité. Pourtant les trois-quarts des mères interrogées n’ont pas modifié leur volume horaires après la naissance de leur enfant. Enfin, les moins de 30 ans sont autant à avoir augmenté leur rythme de travail qu’à l’avoir réduit (9%).

Si les femmes sont de plus en plus nombreuses à faire des études supérieures, elles sont moins de 10% à des postes de direction. “L’amélioration du statut de la femme dans l’entreprisepassera par un changement global des mentalités” estime Sébastien Bompart président de l’association “A compétence égale”.

Par Camille Moreau – Marie Claire France

Leave a Reply

Your email address will not be published.